Pédophilie à Sénou : Un apprenti chauffeur viole une fillette de sept ans

Aller en bas

Pédophilie à Sénou : Un apprenti chauffeur viole une fillette de sept ans

Message par Admin le Jeu 30 Juil - 17:30


Pédophilie à Sénou : Un apprenti chauffeur viole une fillette de sept ans


La pédophile est sévèrement punie par les autorités judiciaires, en témoigne la rigueur avec laquelle les cas de pédophilie ont été sanctionnés pendant les dernières Assises de Bamako. Certes, il y a un léger recul mais certaines têtes brûlées se livrent à cet acte. Tel est le cas de Mody Oumar Koïta. Celui-ci a été arrêté, le 25 juillet dernier, après avoir violé une fillette de sept ans.





Sénou est une cité dortoir. Aussi, aux heures de travail, ce grand quartier de banlieue est presque vidé de ses habitants, pour la simple raison que les travailleurs quittent leurs demeures très tôt le matin pour rejoindre leurs lieux de survie.



Profitant de cette situation, Mody Oumar Koïta, dans la matinée du 25 juillet, a interpellé une fillette de sept ans, qui jouait avec d’autres enfants de son âge. Il l’a ensuite envoyée à la boutique pour lui acheter de la cigarette.



Une fois la fillette de retour, au lieu de récupérer sa cigarette, Mody l’a entraînée dans sa chambre et l’a ensuite violée.



Le soir, à l’arrivée de ses parents, la maman, voyant que quelque chose n’allait pas chez sa gamine, finit par découvrir qu’elle avait été violée. Après un interrogatoire serré, celle-ci, la peur dans l’âme, confia à sa maman que c’est Mody Oumar Koïta qui l’a violée.



Après son acte odieux, il avait menacé de la tuer si jamais elle s’hasardait à le dénoncer. Mody Oumar Koïta n’est pas à sa première tentative. Au début, affirme la fillette, il se contentait de simples attouchements.



La maman saisit le 10ème arrondissement. L’inspecteur Macky le Lynx ouvrit aussitôt une enquête. Puis, à la tête de ses éléments, il engagea des recherches.

Celles-ci aboutirent à l’arrestation de Mody Oumar Koïta vers les coups de vingt deux heures, après une chaude course-poursuite.



Mody Oumar Koïta a été présenté, le mardi 28 juillet, devant le procureur du tribunal de première instance de la commune VI.

P.F.M
[/b][/size]

_________________
Ne remettez pas à demain les mots aimables que vous pouvez prononcer aujourd'hui.
N'oubliez pas de dire "Je t'aime", ces mots si courts et si importants ,
pour ne pas avoir à dire "J'aurais dû lui dire que je l'aimais."
mon site http://www.amis-arts.com
avatar
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 660
Age : 75
Localisation : Tourcoing
Date d'inscription : 27/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.amis-arts.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum