Espionnage de Greenpeace : EDF renvoyé en correctionnelle

Aller en bas

Espionnage de Greenpeace : EDF renvoyé en correctionnelle Empty Espionnage de Greenpeace : EDF renvoyé en correctionnelle

Message par kellie le Mer 3 Nov - 8:12

Soupçonnés d'avoir espionné l'ordinateur de l'ex-directeur de Greenpeace France, EDF et deux anciens responsables de la sécurité de l'entreprise comparaîtront devant le tribunal correctionnel de Nanterre, comme l'avait requis le parquet cet été. Mais cette affaire de piratage informatique va également placer sur le même banc des accusés le cycliste américain Floyd Landis.

Le juge d'instruction Thomas Cassuto estime que le groupe d'énergie comme le vainqueur déchu du Tour de France 2006 ont utilisé les services d'un informaticien-hacker présumé, Alain Quiros. Cette décision, rendue publique par une partie civile, va au-delà des réquisitions du ministère public qui n'avait pas souhaité poursuivre le cycliste américain.

Les faits remontent à 2006. Pierre François et Pascal Durieux, aujourd'hui suspendus de leurs fonctions, auraient mis en place un système permettant d'espionner l'ex-directeur des campagnes de Greenpeace France, Yannick Jadot, désormais député européen sous l'étiquette Europe Ecologie. L'organisation non-gouvernementale est particulièrement connue pour ses positions antinucléaires. Pour mener à bien leur opération, ils se seraient adressés à l'officine privée de renseignement Kargus Consultant dirigée par Thierry Lorho, et à son informaticien, Alain Quiros, qui eux aussi ont été renvoyés en correctionnelle dans cette affaire.

EDF, mis en examen en 2009 en tant que «personne morale» pour «complicité et recel d'intrusion frauduleuse informatique», s'est toujours dit «victime» des agissements de la société Kargus Consultant, coupable à ses yeux d'avoir dépassé le cadre d'un contrat signé en 2006, qui stipulait simplement une «veille» des actions menées par les écologistes.

Pour l'informaticien-hacker présumé Alain Quiros, l'affaire ne s'arrête pas là. Il est également soupçonné d' actes présumés d'espionnage informatique au préjudice du laboratoire de l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD). Le cycliste américain Floyd Landis, vainqueur déchu du Tour de France en 2006, et son entraîneur Arnie Baker, auraient fait appel à ses services. Visés par un mandat d'arrêt international, tous deux seront également jugés pour «recel d'intrusion frauduleuse dans un système de traitement automatisé».

Leparisien.fr

kellie
Admin

Féminin
Nombre de messages : 1053
Age : 57
Localisation : Nice France
Date d'inscription : 01/12/2008

http://lescoulissesdubar.1fr1.net/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum