Arrestation des pilleurs de centres commerciaux

Aller en bas

Arrestation des pilleurs de centres commerciaux Empty Arrestation des pilleurs de centres commerciaux

Message par Admin le Jeu 24 Sep - 12:14

Arrestation des pilleurs de centres commerciaux


Ce duo repérait ses victimes de jour et perçait le toit des magasins la nuit. Installés à Vigneux, ils écumaient les centres commerciaux d’Ile-de-France et de province.


Florian Loisy | 24.09.2009, 07h00


Ils réalisaient un véritable travail d’orfèvre depuis au moins quatre ans. Une découpe parfaite des toits des centres commerciaux pour atterrir dans le magasin exact qu’ils visaient. Mais lundi, les enquêteurs de la police judiciaire ont porté un coup d’arrêt à la carrière de ces deux professionnels du cambriolage âgés d’une trentaine d’années et habitant à Vigneux.


Les deux hommes, qui ont reconnu une dizaine de vols par effraction, ont été déférés hier au tribunal d’Evry.
Depuis le mois d’août, les enquêteurs de la police judiciaire d’Evry et de la brigade de recherche et d’intervention de Versailles (Yvelines) suivaient ces deux trentenaires déjà connus pour des vols à l’étranger. Après une tentative de cambriolage d’une enseigne Sephora dans une galerie marchande de Flers-en-Escrebieux (Nord) dimanche soir, les deux hommes ont été interpellés à leur retour à Vigneux, vers 6 heures lundi.
Grâce à un gant oublié lors d’un vol dans un magasin Bouygues Télécom le 28 févier à L’Isle-Adam (Val-d’Oise) et une empreinte retrouvée après le cambriolage d’un Leclerc à Romorantin (Loir-et-Cher) le 22 octobre 2005, les enquêteurs ont pu remonter la piste de ces pros de la haute voltige.

Ils revendaient leur butin en Russie et en Moldavie

Ces deux Moldaves arpentaient les centres commerciaux visés en… comptant leurs pas. Une fois les magasins fermés, dans la nuit de samedi à dimanche, ils revenaient avec une échelle et grimpaient sur le toit. Là, avec une cisaille, le duo essonnien se découpait un trou de 1 m de large et descendait à l’aide d’une corde dans des boutiques de parfums ou de téléphones mobiles. Leur butin prélevé, ils partaient ensuite en Russie et en Moldavie revendre leur marchandise.
Une technique de vol et de recel bien huilée et surtout très lucrative. Les enquêteurs ont pu leur imputer le cambriolage d’un Phone House à Boisseuil (Haute-Vienne) le 9 août. Ils ont aussi pillé le magasin SFR de Condé-sur-Sarthe (Orne), le 12 août, pour un montant avoisinant 10 000 €. Puis, ils ont dévalisé un magasin Orange à Flins-sur-Seine (Yvelines), le 19 août, en utilisant notamment une Audi A4 volée à Presles-en-Brie (Seine-et-Marne) dans un pavillon où ils avaient également emporté le matériel hi-fi et des bijoux. A L’Isle-Adam, l’enseigne Bouygues Télécom avait perdu pour près de 30 000 € de téléphones, tout comme Leclerc à Romorantin. « Un tableau de chasse garni qui n’est sans doute qu’une infime partie de leur palmarès », glisse une source proche du dossier.

_________________
Arrestation des pilleurs de centres commerciaux 08-24-10Ne remettez pas à demain les mots aimables que vous pouvez prononcer aujourd'hui.
N'oubliez pas de dire "Je t'aime", ces mots si courts et si importants ,
pour ne pas avoir à dire "J'aurais dû lui dire que je l'aimais."
mon site http://www.amis-arts.com
Admin
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 660
Age : 76
Localisation : Tourcoing
Date d'inscription : 27/11/2008

http://www.amis-arts.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum