Algues vertes : le risque pour l'homme est confirmé

Aller en bas

Algues vertes : le risque pour l'homme est confirmé Empty Algues vertes : le risque pour l'homme est confirmé

Message par Admin le Mer 19 Aoû - 18:22

Algues vertes : le risque pour l'homme est confirmé

Cecilia Gabizon
19/08/2009 | Mise à jour : 17:17



Après l'incident survenu le mois dernier sur une plage des Côtes d'Armor, causant la mort d'un cheval et le malaise de son cavalier, les analyses, dont Le Figaro a pris connaissance, révèlent des niveaux très élevés d'hydrogène sulfuré, un gaz létal.

Algues vertes : le risque pour l'homme est confirmé Coeur-
Un humain meurt en une minute, s'il traverse une zone où stagne de l'hydrogène sulfuré à 1700 parties par million (ppm, également utilisées pour mesurer la pollution de l'air). Une concentration très rare pour ce gaz. Selon les informations recueillies par Le Figaro, elle serait pourtant presque atteinte sur la plage de Saint-Michel-en-Grève, là même où un cheval avait trouvé la mort de façon foudroyante le 28 juillet dernier, son cavalier étant lui sauvé de justesse. Les experts de l'Institut national de l'environnement et des risques (Ineris) ont, à la demande de Chantal Jouano, secrétaire d'État à l'Écologie, effectué des prélèvements d'air sur les amas d'algues vertes en décomposition sur les plages bretonnes. «Ces résultats sont mauvais», résume-t-on au secrétariat à l'Écologie. Dans les pires cas, la concentration avoisine les 1000 ppm selon les résultats dont Le Figaro a pris connaissance. A ce niveau, la mort est rapide et les méfaits sont de toute façon irréversibles. Car ce gaz s'attaque au système nerveux. Les victimes perdent conscience, montrent des symptômes de détresse respiratoire, souvent suivis d'un œdème. Cette exposition peut provoquer une amnésie, avec diminution des facultés intellectuelles.
Seuil relevé inquiétant



Dans les usines ou les raffineries, la réglementation fixe le seuil maximum à 5 ppm en milieu confiné… Les 1000 ppm relevées à l'endroit où le cheval s'est écroulé sont exceptionnelles mais néanmoins inquiétants. Ce pic ne s'est présenté qu'au seul endroit de la plage où les algues n'avaient pas été ramassées, car le sol vaseux ne permet pas le passage des tractopelles. Tandis que le sable mêlé aux algues agit comme une chape et accroît la concentration de gaz. Ailleurs, des taux allant de zéro à 500 ont été mesurés, confortant les résultats du Centre de valorisation des algues (Ceva) qui avaient déjà effectué une enquête l'an passé. Ces niveaux restent élevés et peuvent provoquer des irritations des yeux et des voies respiratoires, ainsi que des maux de tête à répétition.
Jusqu'à présent, les pouvoirs publics se voulaient rassurants. Les algues sont normalement ramassées fraîches, pour déblayer la plage et éviter l'odeur pestilentielle de la décomposition. Les dangers sont donc limités aux amas déjà putréfiés. D'autant que l'odorat est neutralisé par l'hydrogène sulfuré.
Le premier ministre, François Fillon, se rend demain à Saint-Michel-en-Grève et devrait annoncer de nouvelles mesures contre la prolifération des algues vertes. Un phénomène pour partie lié aux engrais de l'agriculture. Des centaines de personnes s'étaient réunies le 9 août dernier sur cette plage pour dénoncer l'agriculture intensive et les élevages de porcs.

_________________
Algues vertes : le risque pour l'homme est confirmé 08-24-10Ne remettez pas à demain les mots aimables que vous pouvez prononcer aujourd'hui.
N'oubliez pas de dire "Je t'aime", ces mots si courts et si importants ,
pour ne pas avoir à dire "J'aurais dû lui dire que je l'aimais."
mon site http://www.amis-arts.com
Admin
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 660
Age : 76
Localisation : Tourcoing
Date d'inscription : 27/11/2008

http://www.amis-arts.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum