Personnes âgées. Un débat national demandé sur la prise en charge.

Aller en bas

Personnes âgées. Un débat national demandé sur la prise en charge. Empty Personnes âgées. Un débat national demandé sur la prise en charge.

Message par Admin le Jeu 2 Juil - 12:20

Publié le 01/07/2009 11:51 | Josiane Battoue.
Tarbes. « Maltraitance financière »


Personnes âgées. Un débat national demandé sur la prise en charge.



Directeurs de maisons de retraites, représentants d'usagers et médecins coordinateurs sont mobilisés. Photo Joël Boyé.

La situation des personnes âgées fragilisées est au centre des interrogations et des inquiétudes. « À quand un grand débat qui aurait une vision sociétale plus ambitieuse ? Comment parler de bientraitance alors qu'on constate une maltraitance financière ? » Ces questions, Jérôme Souchet, président de la FNADEPA, les a posées, hier matin, à Aureilhan, devant plusieurs directeurs d'établissements, des représentants d'usagers et des médecins coordinateurs.

L'objectif est de sensibiliser le grand public et de « lancer un cri d'alarme. Car il n'est plus possible d'avancer sur la qualité si les moyens sont bloqués ». Ce représentant déplore : la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2009 génère « un abandon progressif de la qualité au profit de choix exclusivement budgétaires ». Alors qu'il y avait des établissements bien dotés, la nouvelle méthode de calcul « est plafonnée à des niveaux très inférieurs aux objectifs fixés ». Ce qui entraîne une baisse de moyens « inexplicable » pour certains d'entre eux.
« un département bien doté… »


Josette Camborde, représentante de l'ADPA et de la FHF, dresse, « en toute transparence », un état des lieux dans le 65 : « Actuellement, nous sommes considérés comme un département bien doté par rapport à d'autres mais nous n'avons au mieux que 3 soignants pour 10 résidents. Actuellement, avec ce ratio, un aide-soignant fait 12 toilettes en moyenne par matinée ». Elle signale aussi que le pourcentage de personnes désorientées atteint 71 % de la population d'une maison de retraite. De plus, ajoute-t-elle, « certains établissements, qui réalisaient en 2006 16 nouvelles admissions du 1er janvier au 30 juin, en constatent aujourd'hui 35 ».
Puis de rappeler qu'on reproche à ces structures un prix trop élevé (1.600 € en moyenne dans le 65 contre 1.700 € au plan national). « Cette somme, beaucoup d'entre nous ne peuvent la débourser. Toutefois, cela correspond au prix d'un hôtel 2-étoiles. Et cela n'étonne personne qu'à ce prix nous proposions d'être blanchi, nourri, logé et accompagné jour et nuit ? » Elle trouve donc important de savoir qui devrait payer quoi pour les personnes âgées fragilisées.
Quant à Françoise Claverie, présidente de BVE 65, représentant les usagers, elle évoque « l'épuisement des aidants familiaux ». Qui se tournent vers les maisons de retraite « où se pose le problème des tarifs », sachant que le montant moyen des retraites est de l'ordre de 1.000 € par mois. Les 400.000 emplois prévus au service de ces personnes constituent, selon ce porte-parole, un formidable vivier. À partir de là, l'aide à l'autonomie serait « un engagement éthique et un investissement économique ».

_________________
Personnes âgées. Un débat national demandé sur la prise en charge. 08-24-10Ne remettez pas à demain les mots aimables que vous pouvez prononcer aujourd'hui.
N'oubliez pas de dire "Je t'aime", ces mots si courts et si importants ,
pour ne pas avoir à dire "J'aurais dû lui dire que je l'aimais."
mon site http://www.amis-arts.com
Admin
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 660
Age : 76
Localisation : Tourcoing
Date d'inscription : 27/11/2008

http://www.amis-arts.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum