Morte à l'hôpital après avoir tué sa mère avec un crucifix: "Elle ne s'est pas suicidée",crucifix, hôpital psychiatrique, Lourdes, Lannemezan, Hautes-Pyrénées, Faits-divers

Aller en bas

Morte à l'hôpital après avoir tué sa mère avec un crucifix: "Elle ne s'est pas suicidée",crucifix, hôpital psychiatrique, Lourdes, Lannemezan, Hautes-Pyrénées, Faits-divers Empty Morte à l'hôpital après avoir tué sa mère avec un crucifix: "Elle ne s'est pas suicidée",crucifix, hôpital psychiatrique, Lourdes, Lannemezan, Hautes-Pyrénées, Faits-divers

Message par kellie le Jeu 2 Avr - 13:01



Info Le Post. Le procureur de Tarbes dit que "les causes de sa mort sont naturelles, et qu'elle n'a subi aucune violence."


Morte à l'hôpital après avoir tué sa mère avec un crucifix: "Elle ne s'est pas suicidée",crucifix, hôpital psychiatrique, Lourdes, Lannemezan, Hautes-Pyrénées, Faits-divers H-3-1470061-1238594895
Crucifix (photo d'illustration).
DR

Elisabeth ne s'est pas suicidée.

"C'est un surveillant, qui, pendant sa ronde, mercredi 25, a vu le corps de cette femme, inerte, par l'oeilleton de sa chambre d'isolement" nous dit un responsable de l'hôpital psychiatrique de Lannemezan (Hautes-Pyrénées).

Elisabeth, 34 ans, y avait été hospitalisée d'office, en début de semaine dernière, après avoir tué sa mère, dans la nuit de lundi 23 au mardi 24 mars, rue de l'Eglise, à Lourdes.

Un meurtre d'une rare violence.

Au cours de ce qui semble bien être une crise de démence, elle avait roué de coups sa mère Thérèse, 81 ans, avec divers objets: une lampe de chevet, des lattes de sommier, un crucifix,...

"J'étais le diable" avait-elle déclaré aux policiers qui l'avaient trouvée prostrée et couverte de sang, selon La Dépêche.

"On pense qu'elle s'est suicidée" nous confiait après sa mort un adjoint au maire de Lourdes.

Les résultats de l'autopsie sont formels: "Les causes de la mort de cette femme sont naturelles. Elle ne s'est pas suicidée et n'a subi aucune violence" nous confie le procureur de Tarbes ce mercredi, sans en dire plus.

De quoi est-elle donc décédée?

Mystère.

"Je n'en dirai pas plus" conclut, sur Le Post, le procureur de Tarbes.

Choc. A Lourdes, les morts de ces deux femmes "très croyantes, pour ne pas dire mystiques" selon certains, a choqué de nombreux habitants.

"L'état de santé d'Elisabeth la rendait pénalement irresponsable" nous disait-il l y a une semaine jour pour jour.

"Ça effraie" nous confie le maire de Lourdes Jean-Pierre Artiganave, qui évoque "un drame de la folie sur fond d'extravagance spirituelle."


kellie
Admin

Féminin
Nombre de messages : 1053
Age : 57
Localisation : Nice France
Date d'inscription : 01/12/2008

http://lescoulissesdubar.1fr1.net/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum