Les médias sont accusés d'aggraver la crise

Aller en bas

Les médias sont accusés d'aggraver la crise Empty Les médias sont accusés d'aggraver la crise

Message par Admin le Mar 23 Déc - 16:02

Les médias sont accusés d'aggraver la crise


Marie-Cécile Renault
23/12/2008 | Mise à jour : 11:03

.
Les médias sont accusés d'aggraver la crise 20081223PHOWWW00103


Pour 65 % des Français, le traitement de la crise par les médias finit par nuire à l'économie, selon une étude d'Ethic.

Les médias sont accusés d'aggraver la crise Coeur-
À trop parler de la crise économique, les médias finiraient par l'aggraver : c'est la conclusion d'une étude réalisée par le cabinet Gnresearch pour le compte d'Ethic, mouvement patronal qui représente plus de 100 000 entreprises.
Ainsi, selon cette étude, 45 % des Français affirment avoir une «overdose» d'information sur la crise. Cette «surmédiatisation» aurait un double impact. D'une part, elle inciterait les entreprises à geler leurs projets : 65 % des interviewés estiment que les investissements des entreprises sont freinés à cause des médias. D'autre part, elle ralentirait la consommation des particuliers : 43 % des interviewés affirment que leur consommation quotidienne a été freinée du fait de l'information diffusée. Un sentiment plus marqué chez les femmes et les plus de 35 ans. Au final, 65 % des sondés estiment que trop parler de la crise finit par nuire à l'économie.
«Le sensationnel fait vendre. Mais il y a une distorsion entre les médias, notamment audiovisuels, et ce qui se passe réellement sur le terrain. Chez nos adhérents, beaucoup de secteurs marchent bien. Les métiers du service, par exemple, ne souffrent pas du tout. Ce n'est pas la fin du monde !», explique Sophie de Menthon, présidente d'Ethic.
Bien sûr, les médias ne sont pas responsables de la crise, ni même du climat dépressif ambiant. «Les Français constatent d'eux-mêmes qu'ils ne peuvent plus obtenir de crédit et que les entreprises ferment. Il ne faut pas surévaluer le rôle des médias», observe Jean-Marie Charon, sociologue des médias. Leur rôle de décripteur de l'actualité, pour mieux anticiper l'avenir, reste essentiel. «Les médias sont devenus le principal outil de décryp­tage de l'information, dans une société où les Français lisent moins de livres et sont souvent moins organisés sur leurs lieux de travail, à travers des syndicats par exemple», indique Jean-Marie Charon. «D'où l'intérêt renouvelé pour des médias tels que la presse écrite, qui permettent de trouver un sens et de fournir des clés de lecture», poursuit-il.

Inquiétude supplémentaire



Cependant, parce qu'ils sont confrontés à une crise sans précédent, les médias peuvent créer de l'inquiétude supplémentaire. «En agitant le spectre de la crise de 1929 et autres grands mythes inquiétants, il est vrai qu'il y a eu une tendance au catastrophisme, surtout au début. Certains médias, comme les radios et les télés, paient le manque de culture économique de certains journalistes, qui font des parallèles sans en comprendre la parfaite pertinence», observe Jean-Marie Charon.
Finalement, les experts rejoignent peu ou prou l'étude d'Ethic, en estimant que les médias, sans être responsables de la crise, noircissent le tableau. «La vision des médias est sans doute plus sombre que la réalité ne le sera, affirme Robert Rochefort, président du Crédoc. D'une part, car ils sont très influencés par des décisions microéconomiques telles que les fermetures d'usines. D'autre part, parce que la France sera moins touchée car c'est un pays où la sphère publique est très importante et joue le rôle d'amortisseur automatique. Enfin, parce que la crise n'est pas seule responsable du ralentissement de la consommation qui s'amorce. L'effondrement des ventes de voitures par exemple correspond aussi à un changement de mentalités à l'heure du défi écologique.»

_________________
Les médias sont accusés d'aggraver la crise 08-24-10Ne remettez pas à demain les mots aimables que vous pouvez prononcer aujourd'hui.
N'oubliez pas de dire "Je t'aime", ces mots si courts et si importants ,
pour ne pas avoir à dire "J'aurais dû lui dire que je l'aimais."
mon site http://www.amis-arts.com
Admin
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 660
Age : 76
Localisation : Tourcoing
Date d'inscription : 27/11/2008

http://www.amis-arts.com

Revenir en haut Aller en bas

Les médias sont accusés d'aggraver la crise Empty Re: Les médias sont accusés d'aggraver la crise

Message par Admin le Mar 23 Déc - 16:03

Normal, qui seront les plus touchés ?? qui risquent son emploi, qui risque pour tout en tout et dans tous ???????

LES MEDIAS

_________________
Les médias sont accusés d'aggraver la crise 08-24-10Ne remettez pas à demain les mots aimables que vous pouvez prononcer aujourd'hui.
N'oubliez pas de dire "Je t'aime", ces mots si courts et si importants ,
pour ne pas avoir à dire "J'aurais dû lui dire que je l'aimais."
mon site http://www.amis-arts.com
Admin
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 660
Age : 76
Localisation : Tourcoing
Date d'inscription : 27/11/2008

http://www.amis-arts.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum