SNCF - Retard TGV : encore un acte de malveillance

Aller en bas

SNCF - Retard TGV : encore un acte de malveillance Empty SNCF - Retard TGV : encore un acte de malveillance

Message par Admin le Lun 22 Déc - 17:33


SNCF - Retard TGV : encore un acte de malveillance



Retard TGV : encore un acte de malveillance


Un tir à la carabine sur une caténaire près de Marcoussis est à l'origine des retards d'une trentaine de TGV Atlantique dimanche, affirme la SNCF.


Le 1er novembre, déjà, des tirs ayant endommagé une caténaire à Marcoussis avaient occasionné de très importants retards.


- le 22/12/2008 - 10h54

Une fois de plus, la SNCF est, avec ses usagers, victime. Car, c'est de nouveau un tir de carabine contre une caténaire qui est à l'origine d'un problème d'alimentation électrique qui a provoqué des retards sur le TGV Atlantique dimanche.

L'incident survenu dans l'après-midi près de Marcoussis, au sud-ouest de Paris, a entraîné des retards pour une trentaine de trains à grande vitesse (lire notre article). "Malheureusement c'est à nouveau un acte de malveillance (...) Il s'était passé il y a quelques mois un tir à la carabine, et c'est exacement la même malveillance, c'est-à-dire un impact de balle sur la caténaire," a ainsi déclaré Guillaume Pepy, le patron de la SNCF sur France 2, lundi. "Il y a 33.000 km de voies en France, si tous les dérangés de la terre se mettent à tirer à la carabine sur les installations ferroviaires, en France on est mal parti," a-t-il ajouté en notant que les atteintes au réseau de la SNCF s'étaient développées depuis plusieurs mois.

"Il faut probablement changer de braquet en matière de surveillance mais il ne faut pas se raconter d'histoire, on ne peut pas mettre un gendarme tous les kilomètres." Le 1er novembre, des tirs ayant endommagé une caténaire à Marcoussis avaient occasionné de très importants retards des TGV Atlantique. Pour ce week-end de grands départs, la SNCF a transporté 4,2 millions de personnes à bord de 3.700 trains, a précisé Guillaume Pépy.
(D'après agence)



De 1h30 à 3h de retard pour cinq TGV au départ de Bordeaux
Cinq TGV au départ de Bordeaux et à destination de Paris, Lille et Strasbourg sont partis lundi matin avec 1 heure 30 à 3 heures de retard en raison d'une panne d'alimentation électrique. Ces retards concernent 850 voyageurs. Les TGV ont été immobilisés sur le lieu de garage en gare de Bordeaux en raison d'une panne électrique non liée à une caténaire. Un premier train a pu partir à 4h40 vers Paris mais les suivants, dont les départs étaient prévus entre 5h13 et 6h33, ont eux été bloqués jusque vers 8h00, selon la même source. Cette panne n'a pas eu d'incidence sur le trafic régional, précise la SNCF.

_________________
SNCF - Retard TGV : encore un acte de malveillance 08-24-10Ne remettez pas à demain les mots aimables que vous pouvez prononcer aujourd'hui.
N'oubliez pas de dire "Je t'aime", ces mots si courts et si importants ,
pour ne pas avoir à dire "J'aurais dû lui dire que je l'aimais."
mon site http://www.amis-arts.com
Admin
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 660
Age : 76
Localisation : Tourcoing
Date d'inscription : 27/11/2008

http://www.amis-arts.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum