Cinq djihadistes présumés arrêtés en France

Aller en bas

Cinq djihadistes présumés arrêtés en France Empty Cinq djihadistes présumés arrêtés en France

Message par kellie le Jeu 11 Nov - 7:55



Cinq personnes ont été interpellées lundi et mardi à l'aéroport de Roissy et à Paris. Elles sont soupçonnées d'appartenir aux filières djihadistes de combattants formés dans les zones tribales à la frontière pakistano-afghane.
Elles sont soupçonnées d'appartenir aux filières djihadistes de combattants formés dans les zones tribales à la frontière pakistano-afghane. Cinq personnes ont été interpellées lundi et mardi à l'aéroport de Roissy et à Paris.
Parmi ces cinq, certaines sont suspectées d'avoir voulu s'en prendre au recteur de la Grande mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, selon une source proche de l'enquête, confirmant une information de RTL. Dalil Boubakeur fait l'objet depuis cet été d'une protection rapprochée.
Deux hommes ont d'abord été arrêtés à Roissy-Charles-de-Gaulle à leur descente d'un avion en provenance d'Egypte et de retour de la zone frontalière entre le Pakistan et l'Afghanistan, tandis que trois autres personnes ont été interpellées à Paris.
Selon Europe 1, tout est parti d'un foyer situé dans le 13e arrondissement de Paris : juste avant l'été, un locataire quitte sa chambre en laissant derrière lui de la propagande islamiste et des appels à la guerre sainte. Une enquête est alors ouverte et montre qu'il voyage souvent à l'étranger, au Mali, ou dans le sultanat d'Oman. Il a même tenté, une fois, d'entrer en Iran. C'est l'un des deux individus arrêtés à Roissy en début de semaine.
Les cinq personnes sont en garde à vue. La Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), qui agit sur commission rogatoire de plusieurs juges d'instruction antiterroristes, peut les interroger pour une durée maximale de quatre jours, après quoi ils seront ou non mis en examen.
Depuis la fin de l'été, le gouvernement répète qu'il existe une "menace terroriste réelle" visant la France. Des djihadistes qui entreprennent de rentrer des zones tribales pakistano-afghanes sont la "principale inquiétude" des autorités d'Etats européens, selon une source proche des services français. Elles craignent que ces combattants aguerris ne soient en mesure de fédérer et d'organiser des groupes, pour l'heure informels et atomisés.
Samedi, un Français d'une trentaine d'années, soupçonné de s'être rendu en 2009 dans la zone pakistano-afghane et d'en être revenu au début de cette année, a également été mis en examen et incarcéré pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste". (Source Europe 1/agences)



kellie
Admin

Féminin
Nombre de messages : 1053
Age : 57
Localisation : Nice France
Date d'inscription : 01/12/2008

http://lescoulissesdubar.1fr1.net/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum