anipassion.com

MALTRAITANCE :Bébé secoué : la nounou condamnée à deux ans ferme

Aller en bas

MALTRAITANCE :Bébé secoué : la nounou condamnée à deux ans ferme Empty MALTRAITANCE :Bébé secoué : la nounou condamnée à deux ans ferme

Message par kellie le Jeu 11 Nov - 7:37





Une assistante maternelle de 51 ans, accusée d'avoir secoué en 2006 un bébé qui était décédé peu après, a été condamnée mercredi à cinq ans de prison, dont trois avec sursis, à l'issue de son procès aux assises de Loire-Atlantique.




Il lui est, en outre, définitivement interdit d'exercer une activité en contact avec les enfants.

Trois à quatre ans de prison ferme avaient été requis à son encontre. La défense réclamait, elle, son acquittement au bénéfice du doute et a déjà annoncé qu'elle allait faire appel. «Elle est partie en larmes en ne comprenant pas la décision qui a été prise. Elle est innocente, elle ne comprend pas», a déclaré l'avocat de l'ancienne assistante maternelle qui a été placée sous mandat de dépôt.

Le 18 avril 2006, les parents de Louan, âgée de près de cinq mois, l'avaient confiée pour la troisième journée consécutive à une assistante maternelle agréée à Savenay (Loire-Atlantique). A l'heure du déjeuner, la nounou s'est précipitée chez ses voisins pour prévenir les secours car le bébé n'allait pas bien. Hospitalisée dans un état neurologique «très perturbé», la petite fille est décédée le 13 mai 2006, près d'un mois après son admission.

«Pas faite pour ce métier»

Compte tenu de l'acte commis, «très très violent» et de «l'attitude» de l'accusée, qui a toujours nié les faits, l'avocat général Jacques Noguellou a requis «trois à quatre ans d'emprisonnement ferme». «J'ai exclu tout sursis avec mise à l'épreuve, a-t-il expliqué, qui serait complètement sans signification dans l'attitude de déni qui est la sienne».

«A l'époque des faits, on était plus tatillon pour donner l'autorisation de s'occuper d'oiseaux exotiques que pour s'occuper d'un bébé», a ajouté l'avocat général, stigmatisant la formation de seulement trois heures qui était délivrée aux assistantes maternelles et la sélection, principalement sur le «logement adapté». «Je ne vous accable pas : vous n'étiez pas faite pour ce métier», a-t-il lancé à l'accusée, par ailleurs mère de trois enfants.

La nounou a toujours nié


«Doit-on prendre le risque de condamner un innocent ? Non !», a de son côté conclu sa plaidoirie l'avocat de la défense, Me Fathi Benbrahim. «Nous avons la certitude que la datation du traumatisme», avant ou après que le bébé ait été confié à la nourrice, «n'est pas possible», a-t-il souligné. «C'est peut-être elle, mais peut-être pas», a-t-il ajouté.

A l'époque des faits, les parents avaient été placés en garde à vue, comme la nourrice, mais leur responsabilité a été écartée par les enquêteurs. Après plusieurs heures de garde à vue, l'assistante maternelle reconnaîtra, «agacée» par les pleurs de l'enfant, «l'avoir saisie de manière brusque sous les aisselles sans prendre soin de lui maintenir la nuque».

«Je l'ai pas secouée. Je lui ai pas fait de mal, à cette petite. Je suis désolée autant pour elle que pour ses parents. J'ai ma conscience. Je sais que je ne l'ai pas secouée», a répété l'accusée d'une voix faible, en larmes mais déterminée, alors que le président l'invitait à s'exprimer une dernière fois.

Leparisien.fr ave l'AFP


kellie
Admin

Féminin
Nombre de messages : 1053
Age : 57
Localisation : Nice France
Date d'inscription : 01/12/2008

http://lescoulissesdubar.1fr1.net/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum