Le train de déchets radioactifs proche de la frontière allemande

Aller en bas

Le train de déchets radioactifs proche de la frontière allemande Empty Le train de déchets radioactifs proche de la frontière allemande

Message par kellie le Lun 8 Nov - 7:22





Face à un périple semé de manifestations d'écologistes, Areva a préféré dérouter le train de déchets radioactifs dans la nuit de vendredi à samedi. Au lieu de passer par les villes d'Arras, Valenciennes, Fourmies, Hirson et Charleville (nord-est) pour rejoindre l'Allemagne, il a emprunté un trajet plus au sud après la gare de triage d'Amiens (Longueau), vers Reims, puis Châlon-en-Champagne et Metz.






Il faut dire que les militants écologistes ont été particulièrement entreprenants sur le parcours, certains n'hésitant pas à s'enchaîner aux voies à Caen où le train a été bloqué plus de trois heures vendredi.


123 tonnes de déchets nucléaires

Parti de Normandie, le convoi chargé de 123 tonnes de déchets nucléaires retraités à la Hague (Manche) devrait arriver à la frontière franco-allemande aux alentours de 13h15 samedi, très probablement à Lauterbourg (Bas-Rhin), à une soixantaine de kilomètres au nord de Strasbourg, selon les derniers calculs des militants du Réseau «Sortir du nucléaire».

Mais ce changement d'itinéraire n'a pas empêché les actions des écologistes. A Peltre (Moselle), une vingtaine de militants - encadrés par d'importantes forces de police et de gendarmerie - étaient rassemblés pour effectuer notamment des mesures de la radioactivité. Des militants antinucléaires s'étaient également retrouvés à Redding (Moselle).

«Une fois de plus l'opacité est de mise dans le nucléaire en laissant la population dans l'ignorance des risques qu'elle encourt», a affirmé le Réseau dans un communiqué publié dans la nuit.

Le train bloqué trois heures à Caen

«Face à la mobilisation massive des associations, et aux initiatives qui se multiplient depuis deux jours pour informer la population, le lobby nucléaire...choisit de détourner le train au dernier moment. Areva(l'expéditeur du convoi, le groupe nucléaire français Areva: ndlr) aurait-elle donc quelque chose à cacher ?», s'interroge Laura Hameaux, porte-parole du réseau.

Les écologistes de Greenpeace et du réseau Sortir du nucléaire affirment qu'il s'agit du «transport le plus radioactif qui ait jamais eu lieu», une «outrance» qui «frôle le ridicule», selon Anne Lauvergeon, la présidente d'Areva. Les militants de Sortir du nucléaire assure avoir mesuré une radioactivité 20 fois supérieure à la radioactivité naturelle à six mètres du convoi.


Les députés allemands relancent le nucléaire

Areva insiste sur le degré de protection entourant les déchets hautement radioactifs et précise que les 123 tonnes de déchets vitrifiés dont 86% de verre, correspondent à la consommation d'électricité de 24 millions d'Allemands pendant un an.

En Allemagne, où le débat sur le nucléaire s'est à nouveau enflammé, les antinucléaires annoncent une manifestation de 30.000 personnes près du terminus du train. Les députés ont adopté la semaine dernière à Berlin un projet de loi prolongeant la durée de vie des réacteurs nucléaires allemands, alors qu'elle devait sortir du nucléaire en 2020, malgré l'hostilité de l'opinion publique allemande.

Greenpeace croit savoir que 30.000 policiers sont mobilisés en Allemagne pour le convoi.

Lors du dernier transport de déchets allemands depuis la Manche, en novembre 2008, le train avait été bloqué pendant 14 heures à la frontière par des militants.

Leparisien.fr Le train de déchets radioactifs proche de la frontière allemande Depeches-avec




kellie
Admin

Féminin
Nombre de messages : 1053
Age : 57
Localisation : Nice France
Date d'inscription : 01/12/2008

http://lescoulissesdubar.1fr1.net/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum