Avarie de l'A380 : Rolls-Royce recommande l'examen des moteurs

Aller en bas

Avarie de l'A380 : Rolls-Royce recommande l'examen des moteurs Empty Avarie de l'A380 : Rolls-Royce recommande l'examen des moteurs

Message par kellie le Ven 5 Nov - 8:21



Après l'atterrissage d'urgence jeudi matin d'un Airbus A380 de la compagnie aérienne australienne Qantas à Singapour, l'avionneur européen et le constructeur britannique Rolls-Royce recommandent des examens sur les moteurs Trent 900 qui équipent notamment des avions achetés par la compagnie australienne, Singapour Airlines et la Lufthansa.



MULTIMÉDIA
Diaporama : Singapour : les premières images de l'A380 endommagé


EN SAVOIR PLUS
VIDEOS. L'atterrissage d'urgence à Singapour après l'avarie
Ce qui n'est pas le cas de ceux d'Air France et d'Emirates dotés, eux, de réacteurs Engine Alliance.



Même si le motoriste anglais est montré du doigt, c'est un coup dur pour Airbus, qui voit l'image du plus gros avion de ligne écornée. Heureusement, Hu Jintao, le président chinois arrivé en France pour un voyage officiel pour trois jours, n'a pas tenu compte de cet incident. Comme prévu, la Chine a acheté une centaine d'avions au constructeur européen (des Airbus A 320, A 330 et A 350).

C'est le plus grave incident que l'A380, depuis sa mise en service en 2007, même si l'appareil s'est posé sans encombre. Selon les premiers éléments de l'enquête, une explosion aurait affecté un des quatre moteurs, six minutes après le décollage. La partie arrière du réacteur défectueux se serait alors détachée. Conformément aux procédures d'urgence, le pilote a décidé de faire demi-tour.

Rolls-Royce : «Ne pas tirer des conclusions à ce stade»

«Notre motoriste Rolls-Royce et Airbus nous ont conseillé de conduire des vérifications techniques de précaution sur nos appareils A380», a déclaré le porte-parole de Singapore Airlines qui possède onze appareils de ce type. «Nous informerons les passagers et fournirons des informations lorsqu'elles seront disponibles», a-t-il poursuivi. Après l'avarie, Qantas avait immédiatement annoncé «l'immobilisation au sol des six exemplaires qu'elle possède».

«La flotte de moteurs Trent 900 actuellement en service est petite et relativement récente, et le groupe pense donc qu'il est prudent de procéder, par précaution, à une série d'examens basiques», un processus qui «est en cours», a déclaré le motoriste britannique. Il a également assuré qu'il continuerait à collaborer à l'enquête sur les origines de l'avarie. Le groupe a souligné au passage que cette enquête n'en était qu'à ses débuts, et qu'«il serait donc inapproprié de tirer des conclusions à ce stade».

Si la Lufthansa continue à assurer ses vols d'A380, elle va conduire des tests supplémentaires sur les moteurs britanniques, «quand les avions sont au sol, et sans perturber leur plan de vol», a précisé un porte-parole de la compagnie allemande, leader du ciel européen.

Alors que l'avarie a fait chuter les cours de Bourse d'EADS, la maison mère d'Airbus, et du motoriste britannique Rolls-Royce, des analystes estiment que la réaction des marchés est exagérée envers l'avionneur européen. «Cet incident concerne davantage le motoriste Rolls-Royce que le constructeur», déclare l'un deux, «Rolls-Royce devra s'expliquer», poursuit un autre. Les Chinois, eux, n'ont pas perdu confiance en Airbus.

kellie
Admin

Féminin
Nombre de messages : 1053
Age : 57
Localisation : Nice France
Date d'inscription : 01/12/2008

http://lescoulissesdubar.1fr1.net/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum