Avant de mourir, elle place ses enfants: "Marie-Laure tient le coup" Marie-Laure, cancer, famille d'accueil, Puiseaux, loiret, Faits-divers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avant de mourir, elle place ses enfants: "Marie-Laure tient le coup" Marie-Laure, cancer, famille d'accueil, Puiseaux, loiret, Faits-divers

Message par kellie le Jeu 19 Mar - 21:32



Sur Le Post, la meilleure amie de Marie-Laure, atteinte d'un cancer, dit que "les médecins, qui ne comprennent pas, ne disent plus rien."




On est en mars, et Marie-Laure est toujours là.


[center]
Marie-Laure, Margot et Bob l'éponge.


"Les médecins pensaient qu'elle ne tiendrait pas jusque-là, ils sont surpris et n'osent plus rien dire" nous confie Cécile, la meilleure amie de Marie-Laure, ce mercredi.

Le mercredi, c'est le jour où Marie-Laure a ses enfants.

Le reste de la semaine, et depuis un moment maintenant, Julie, Thibault, Mathieu et Margot sont
chez leurs nouveaux parents, à quelques centaines de mètres de là, dans la famille que leur mère a choisi pour eux.

Ou plutôt celle pour laquelle elle s'est battue, pour, surtout, surtout, qu'ils ne soient pas séparés.

Mais c'est déjà du passé.

Le présent, c'est les fous rires, les jeux avec les enfants, les discussions entre amis, nombreux, qui passent dire bonjour et...les doses de morphine, qui, inexorablement, n'en finissent plus d'augmenter.

Marie-Laure est malade.

"On s'en rend pas compte, mais on s'approche de la fin" nous dit Cécile, plus insistante que
la dernière fois qu'elle nous a parlé, fin janvier.


Marie-Laure et Margot.


Sur Le Post, la confidente de cette mère courage nous donne des nouvelles:

Comment va Marie-Laure?
"Ça va. Elle est de plus en plus fatiguée et prend de plus en plus de morphine, mais ça va. Elle résiste, elle tient le coup."

Où est-elle en ce moment?
"Cette semaine, elle est en vacances avec une amie. Ça lui fait beaucoup de bien. Elle en avait besoin. En plus, avec le soleil qu'il y a, elle a de la chance. Je viens de l'avoir au téléphone, elle m'a quand même dit qu'elle devait voir un médecin sur place pour la morphine..."

Où en est-elle de son traitement?
"Elle ne prend toujours plus que de la morphine. Ça fait longtemps maintenant qu'elle a arrêté la chimio. Mais beaucoup, et ça ne cesse d'augmenter. Elle a déjà la dose maximale qu'elle peut avoir par patch, et là elle a des cachets en plus, qu'on a aussi augmenté en nombre. En gros, elle prend deux fois plus de morphine qu'en janvier."

Cela ne l'assomme pas trop?
"Etrangement, non. Elle rigole toujours beaucoup, elle plaisante, elle bouge. Moins qu'avant tout de même, mais elle est impressionnante. Les médecins, d'ailleurs, sont impressionnés."

Dans quelle mesure?
"Ils ne pensaient déjà pas qu'elle tiendrait jusque là! Alors, maintenant, ils ne disent plus rien. Ils ne comprennent pas comment, au vu des récents scanners et radios, elle peut encore être debout."

Que fait Marie-Laure de ses journées?
"Le plus souvent, le matin, elle se repose et, l'après-midi, on se voit, on fait deux-trois courses, elle va voir les enfants au judo, ça dépend. Le mercredi, elle a tous les enfants. Les autres jours, elle les a en alternance."

Elle tient le coup avec tous les enfants?
"Oui. J'évite tout de même, maintenant, de venir avec les deux miens le mercredi, sinon ça fait vraiment beaucoup. Mais bon, quand même, il y a deux semaines, un mercredi, Marie s'est endormie après le repas de midi, d'un coup. Elle était tellement fatiguée qu'elle s'est réveillée seulement vers 17h, et n'a pratiquement pas vu les enfants. Elle était dégoûtée! Du coup, maintenant, elle veille à ne plus s'endormir..."

Elle semble avoir perdu beaucoup de poids...
"C'est vrai. Souvent, rien ne passe, pas même le café du matin. Ces jours là, elle ne mange rien...D'autres fois, ça va."

Comment vont les enfants?
"Bien. La
famille d'accueil est vraiment géniale, ils y sont bien. Ce couple a quand même pas mal de courage d'accepter ces quatre enfants d'un coup."

Ils parlent un peu de la maladie de leur maman?
"Non. Toujours pas. Elle non plus. Elle leur en parle s'ils lui en parlent. Mais, en fait, ils ne lui en parlent pas."

Les amis sont toujours là?
"Plus que jamais. Chaque soir, vers 17h-18h, quelqu'un passe dire bonjour: sa soeur, la voisine du dessus, les amis, ça n'arrête pas."


[/center]

kellie
Admin

Féminin
Nombre de messages : 1053
Age : 55
Localisation : Nice France
Date d'inscription : 01/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://lescoulissesdubar.1fr1.net/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum