L'anorexie mentale

Aller en bas

L'anorexie mentale

Message par kellie le Sam 13 Nov - 5:33


La boulimie et l'anorexie sont deux troubles que l'on peut associer et qui peuvent alterner chez certaines personnes mais qui sont fondamentalement différents.

C'est également un trouble du comportement alimentaire survenant principalement chez les adolescentes plus jeunes que les boulimiques (entre 12 et 20 ans) qui se traduit par :

- un amaigrissement

- une perte d'appétit, un refus de manger

- une aménorrhée (interruption des règles).

La jeune fille manifeste, malgré un état de dénutrition, une grande activité physique et intellectuelle, un refus de la fatigue, un certain état d'excitation.

Certes l'anorexique a des problèmes avec la nourriture mais elle en a surtout avec son corps. Comme si sa devise secrète était : " moins de corps et plus d'esprit ".

La sérénité qu'affiche l'adolescente anorexique est toujours frappante. Elle mène un véritable combat pour faire diminuer ce corps qui prend trop de place et qu'elle perçoit comme une menace. En ne mangeant pas, l'anorexique organise et contrôle un vide qu'elle situe au niveau corporel afin de se défendre d'un vide au niveau psychique.

Malgré une perte de poids importante (qui peut aller jusqu'à 50 % du poids normal pour l'âge) l'anorexique se trouve toujours trop grosse et son désir éperdu de minceur la pousse à un comportement mettant en danger sa propre existence (restriction alimentaire, jeûne, prise de diurétique, de laxatif, vomissements).


Les restrictions alimentaires


La restriction alimentaire est la base de tous les régimes amaigrissants.


S'ils sont bien conduits, équilibrés, justifiés et sous surveillance médicale ils peuvent aider les personnes dont le surpoids pose un problème psychologique et physique.

Mais hélas "prise de poids" puis "perte excessive" par restriction alimentaire désordonnée sont souvent à la base du fameux "Yo-Yo" qui fait passer le poids du corps d'un excès à l'autre.

Et ce déséquilibre peut être la première étape d'un trouble du comportement alimentaire. L'anorexique organise sa lutte contre ce corps "qui prend trop de place" par une conduite alimentaire restrictive qui peut, dans un premier temps prendre la forme d'un simple régime hypocalorique.

Mais sans que l'anorexique ou que sa famille n'en prenne réellement conscience (sauf si la conduite alimentaire a pu être précédée de l'arrêt des règles ou d'une modification du comportement de la jeune fille), celle-ci va conduire son corps, par une restriction alimentaire de plus en plus importante (et tout un ensemble de mesure destiné à accélérer l'amaigrissement comme les laxatifs, les diurétiques et les vomissements répétés), à un état squelettique dont elle ne perçoit pas la gravité.

Déséquilibre biologique, malaise, chute de tension pourront la conduire jusqu'à l'hospitalisation.

kellie
Admin

Féminin
Nombre de messages : 1053
Age : 55
Localisation : Nice France
Date d'inscription : 01/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://lescoulissesdubar.1fr1.net/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum