Retraite : quelles mesures en faveur des fonctionnaires handicapés ?

Aller en bas

Retraite : quelles mesures en faveur des fonctionnaires handicapés ?

Message par kellie le Ven 5 Nov - 8:35


À l'origine, la réforme "Fillon"


L'article 24 de la loi n° 2003-775 du 21 août 2003portant réforme des retraites a permis aux travailleurs handicapés relevant des régimes du secteur privé de prendre une retraite anticipée sans application d'une décote, en liquidant leur pension dès l'âge de 55 ans à condition d'être atteint d'une incapacité d'au moins 80 %. Ces conditions d'âge et d'incapacité ont été fixées par décret.
L'article 28 de la loi n° 2005-102 du 11 février 2005pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées a étendu cette mesure de retraite anticipée aux fonctionnaires lourdement handicapés.
Ce même article a également accordé aux fonctionnaires handicapés, dans des conditions à préciser par décret, une majoration de pensionpermettant de compenser le fait qu'une personne atteinte d'un handicap lourd est amenée à accomplir une carrière professionnelle plus courte et donc à présenter une durée d'assurance réduite lors de la liquidation de sa pension de retraite.
Le dispositif de l'article 28 de la loi du 11 février 2005accorde à tous les fonctionnaires atteints d'une incapacité permanente d'au moins 80 % administrativement reconnue et demandant un départ anticipé en retraite une pension de retraite à taux plein.
Lorsqu'il s'est agi de mettre en application l'article 28 de la loi, le gouvernement s'est rendu compte que le dispositif qu'il avait conçu créait une rupture d'égalité excessive entre les salariés du secteur privé et les fonctionnaireset entre les fonctionnaires handicapés eux-mêmes selon leur durée de carrière et l'âge de leur départ anticipé en retraite. En effet, qu'ils aient accompli 13 ans ou 30 ans de service ou qu'ils fassent liquider leur pension de retraite à 55 ans ou à 59 ans, le même taux de liquidation était applicable.
En outre, l'article 24 du code des pensions civiles et militaires de retraiteconduit à éteindre l'avantage accordé si la pension du fonctionnaire handicapé est liquidée à l'âge de soixante ans.
A l'issue d'une concertation avec les organisations représentatives des personnes handicapées et le Conseil national consultatif des personnes handicapées, le gouvernement a proposé d'appliquer aux fonctionnaires handicapés un mécanisme de majoration de durée d'assurance similaire à celui retenu pour les assurés handicapés du régime général. Une modification de la loi était nécessaire.
Ainsi, la loi n° 2006-737 du 27 juin 2006 (J.O n° 148 du 28 juin 2006 page 9672) prévoit en son article unique qu'une majoration de pensionest accordée aux fonctionnaires atteints d'une infirmité ou d'une maladie incurable les plaçant dans l'impossibilité d'exercer une quelconque profession, et sous réserve que le fonctionnaire ait accompli au moins quinze ans de services, dans des conditions déterminées par décret en Conseil d'Etat.
Cependant, les décrets d'application ne sont pas publiés à ce jour.
Les textes de référence


Article 24 de la loi n° 2003-775 du 21 août 2003

Article 28 de la loi n° 2005-102 du 11 février 2005

Article 24 du code des pensions civiles et militaires de retraite

Loi n° 2006-737 du 27 juin 2006Auteur : Didier GUIFFAULT, consultante en retraite secteur public pour GERESO

kellie
Admin

Féminin
Nombre de messages : 1053
Age : 56
Localisation : Nice France
Date d'inscription : 01/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://lescoulissesdubar.1fr1.net/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum